E
U
R
O
P
A
N
F
R
ARCHIVES
Sessions :
E
U
R
O
P
A
N
1
4
SESSION 14
Sessions :
Réalisations
Retour

Clermont-Ferrand — Quartier Saint-Jean

Étude urbaine et architecturale

Les trois équipes sélectionnées, C. Daubas + P. Bailly, avec le projet “Nudge city”), J. Avignon, J. Salom + G. Saffray, avec le projet « Strates géologiques habitées » et J. Reuillard + A. Bléret + L. Vedel + B. Rougery, avec le projet « Le parc des Abattoirs », ont participé à une consultation urbaine rémunérée organisée par la Ville de Clermont-Ferrand. La consultation a été lancée suite à la décision de la Région d’implanter le lycée professionnel sur le site, ce qui n’était encore qu’une hypothèse au stade du concours d’idées. Elle a été lancée sur la base d’un cahier des charges minimal, l’attente de la collectivité portant essentiellement sur le choix stratégique de localisation de cet équipement majeur en relation avec l’opération de renouvellement la Cité Herbet. La consultation n’était pas explicitement liée à l’attribution ultérieure d’un « accord-cadre » avec la série de missions de maîtrise d’oeuvre urbaine ou de conception des espaces publics, tel que préconisé par Europan-France (cf E11 Savenay). Suite au rendu des propositions, actuellement non communicables, le choix de l’une des équipes pour une suite reste suspendu à la définition d’un marché de maîtrise d’oeuvre urbaine et un engagement de la collectivité pour le développement du projet en phase pré-opérationnelle.


Le projet ''strates géologiques habitées'' : représentation de l'étude par Julien Avignon et Julien Salom
Rappel des enjeux du site
 
Le projet Europan s’inscrit dans la vision d’aménagement du territoire du Grand Clermont pour renforcer la centralité du cœur métropolitain, territoire privilégié d’accueil de nouvelles populations et vecteur principal du rayonnement. Son potentiel d’évolution est significatif en termes de dynamique de renouvellement urbain, de densité et de mixité du tissu bâti, d’offre en transports collectifs urbains et d’implantation d’équipements et d’activités économiques de rang métropolitain.
 
Modalités de mise en œuvre du projet
 
Mise en concurrence des trois équipes sélectionnées lors du concours Europan 11. Consultation avec pour objet : Identifications de Préconisations urbaines pour le positionnement d’un lycée sur le périmètre projet du quartier Saint Jean.
 
Description du projet
 
A l’instar des constructions typiques de montagne, le projet se développe comme une sculpture, une altération du sol existant et en révèle ainsi la topographie, la géologie et la sédimentation. Ce travail archéologique sur la stratification du site constitue l’essence même du projet urbain. Il permet la formation de sous-bassement en pierre volcanique habités, dont les fonctions sont déterminées selon les nécessités liées aux espaces attenants (équipements, services, commerces, stationnement, etc) et libère les espaces paysagés urbains. Toute l’épaisseur du sol est alors utilisée afin de redonner une identité au lieu et d’asseoir la ville de demain, durable et solidaire. Omniprésent dans toutes les échelles du projet par sa matérialité ou par les percées visuelles, le paysage volcanique archétypique du Massif Central constitue ainsi le cadre de vie du nouveau quartier St Jean.
 
Comment le projet a-t-il évolué depuis la fin du concours ?
 
Préciser les objectifs urbains, architecturaux et paysagers destinés à mettre en valeur et organiser la vie de quartier du secteur Saint-Jean, notamment autour de la construction du lycée. Cet équipement sera, par sa position, une centralité géographique, visuelle et dans la dynamique du quartier. Son processus de construction prendra en compte l’état actuel et existant du site avec une gestion des contraintes d’avantage approfondie que lors de la phase Europan 11.

LA MISSION 
Description de la mission
 
Etudes urbaines. L’objet de la mission est d’intégrer l’élément opérationnel majeur – à savoir le lycée professionnel – sur le terrain des anciens abattoirs municipaux, qui est actuellement le seul site où la maîtrise foncière est réalisée. A partir du schéma urbain d’insertion du lycée sur le site des abattoirs proposés par les candidats, l’équipe retenue à l’issue de la consultation produira une notice urbaine avec des préconisations pour l’implantation du lycée conformes aux objectifs d’aménagement de la Ville.


CONTACT
FR | EN