E
U
R
O
P
A
N
F
R
ARCHIVES
Sessions :
E
U
R
O
P
A
N
1
5
SESSION 15
Sessions :
Réalisations
Retour

Guebwiller: L'étoffe d'une ville productive — La Lauch

Ateliers urbains avec présentations et restitution

Contenu de la mission

A l'issu du concours, 42 projets ont été rendu pour le site de Guebwiller, dont trois sélectionnés par le jury. Conformément aux engagements prévus par la charte des sites, la ville de Guebwiller entame la suite du processus avec un premier évènement de 2 jours consécutifs, objet de la présente commande aux trois équipes retenues par le jury.

Il s'agit pour les équipes sélectionnés de participer à 2 journées d'atelier;
11 juillet 2018: cette journée est consacrée à des ateliers techniques avec:
- Les trois équipes,
- EUROPAN,
- NSC Florival,
- l'EPF d'Alsace,
- le Massif des Vosges,
- la Ville de Guebwiller

Ainsi qu'une présentation de chaque projet par les équipes aux élus du conseil municipal.

12 juillet 2018: cette journée est l'occasion d'échanges au niveau du périmètre de réflexion et des dynamiques globales. Il s'agiit de présenter les trois projets retenus à l'ensemble des partenaires. Puis, après ce temps de présentation, il est prévu l'organisation de groupe de réflexion autour de questions thématiques tels que: 
- Ecoquartier, Environnement, Energie, Habitat
- Economie et ville productive
- Mobilité- espace publics- place de la voiture- équipement public

Une réunion publique avec présentation de chaque projet par les équipes a lieu après la visite du site NSC prévu après workshop.

La commande aux équipes inclut:
la présence et la participation active d'un minimun de deux membres de l'équipe à la totalité de l'évènement décrit ci dessus ( mercredi 11 et jeudi 12 juillet).
Un travail de synthèse: Les équipes doivent établir un document format A3 reproductible faisant état des échanges qui auront eu lieu pendant la durée de cet événement ( 12 pages environ). Ce document rassemblera les éléments de synthèse des échanges et orientations issus des 2 jours de workshop, pour Guebwiller, et toutes propositions concernant la suite des études. Le contenu sera essentiellement graphique, mais des textes et mots clefs accompagneront les illustrations pour permettre une parfaite compréhension et la communication de ce document, notamment à destination de l'ensemble des participants au workshop ( format power point, et pdf).

Le travail de synthèse est remis à la ville de Guebwiller le 10 août 2018.

Objectif de la mission 

Elle doit permettre la rencontre in-situ des équipes et des acteurs locaux, et par la restitution des ateliers, de préparer la 2° phase des suites du concours, en concomitance avec les projets de la ville.

    Plan directeur de développement urbain des friches du haut de la ville

    Orientations programmatiques

    Le souhait de la ville et de NSC Florival est bien de retrouver sur ce site des activités associées à d'autres fonctions urbaines. C'est donc cet équilibre qui est recherché avec au coeur des préoccupations le developpement d'activités productives qui permette d'offrir des emplois aux habitants de Guebwiller. Dans ce sens, le site répond bien aux objectifs d'EUROPAN 14  à savoir: " Réinventer des proximités proactives....des alternatives de co- production ou d'éco- partage... ".


    Les orientations programmatiques s’articulent autour de plusieurs thèmes :

    -  Le renouvellement et une diversification des activités industrielles, artisanales ou autres : dans ce domaine, il est attendu de la part des candidats une réflexion innovante qui prend en compte la spécificité de ce site avec l’implantation historique de la société NSC qui a marqué plusieurs générations d’habitants de Guebwiller. Les bâtiments industriels existants offrent de nombreuses possibilités de répartition, de distribution et d’organisation afin de répondre à une grande diversité de demandes. Il est attendu des hypothèses de transformation de ces bâtiments en intégrant la possibilité d’une mutation progressive en fonction des opportunités qui se présentent. Quelle échelle, quel type d’activité productive et/ou innovantes, quelle gouvernance afin d’inciter les petites et moyennes entreprises à s’installer ici ? La thématique peut intégrer les nouvelles formes d’activité commerciale (circuits courts, recyclage…).


    - La question du logement est également au coeur de la réflexion. Si certains choisissent d’habiter dans les villages avoisinants, de nouvelles populations souhaitent avoir une vie plus urbaine, bénéficier de services de proximité, privilégier les déplacements à pied ou en vélo. Sous forme de laboratoire d’idées, les propositions concernant ce site doivent constituer une véritable alternative à l’habitat pavillonnaire notamment pour les familles qui ne trouvent pas aujourd’hui de solution de logements en centre-ville (manque de grands logements). Plusieurs problématiques devront trouver des solutions dans le cadre du projet : sous quelle forme retrouver une relation habitat/travail (comme au temps où l’artisan avait son atelier au RDC et son logement à l’étage), la question des familles séparées/recomposées (habitat évolutif); la question du logement des personnes âgées (maintien à domicile, entraide, partage…), celle de l’habitat temporaire ou saisonnier (vendanges, stagiaires, formations, tourisme…). La ville est à la recherche à travers ce projet de « plus d’interactions sociales et plus d’urbanité ».


    - L’espace public constitue l’élément fédérateur du projet. C’est le lieu des échanges, du partage, de la convivialité, de la vie urbaine. Une réflexion globale est attendue en termes de formes urbaines, d’usages, de pratiques, d’articulation entre le public et le privé, entre le collectif, l’individuel et le partagé…Quelle place pour le paysage, la biodiversité dans l’espace public …

    -Les équipements publics constituent également des éléments majeurs de la vie urbaine. Une école maternelle est souhaitée dans le quartier dans l’optique d’une restructuration scolaire ainsi qu’un équipement culturel type salle de concert. Ces deux équipements et d’autres éventuellement constitueront des points d’ancrage du nouveau projet.

    - La question des transports en commun est à intégrer tout en amont de la réflexion. Si Guebwiller n’est plus desservie par le train depuis 1992, un projet de rétablissement de la ligne est prévu dans le cadre du contrat Etat-Région, il conviendrait alors d’envisager le positionnement de la gare en fonction du nouveau quartier. Cheminements doux, stationnements, circulations… sont à étudier finement à l’échelle du projet afin de favoriser le développement des pratiques urbaines.
     

    Programme : données quantitatives

    - Logements: 210  aux typologies variées,  environ 15 000 m² SP
    - Ecole + Périscolaire: 2000 m² + cour de 1000 m²
    - Commerce et activités: A intégrer
    - Salle de spectacle: 1000 m2 SU pour la salle + 800 m² SU pour les annexes
    - Stationnement: Il devra être intégré dans le périmètre.
    - Parc: 1
    - Chauffage urbain: Prévoir l’implantation de l’axe principal du réseau

















       
      CONTACT
      FR | EN