E
U
R
O
P
A
N
F
R
ARCHIVES
Sessions :
E
U
R
O
P
A
N
1
4
SESSION 14
Sessions :
Les projets
Retour
Culture urbaine — Lille

un Pôle d’EXcellence métropolitain pour la ville du XXIe siècle

Nous avons choisi d'aborder le sujet de la ville qui produit, par la ville qui cultive. Notre ambition est de créer un pôle d’excellence à l'échelle de la Métropole Européenne de Lille : un haut lieu de recherche, et d'enseignement pour expérimenter un mode de vie autonome et vertueux.
Deux fortes polarités sont proposées de part et d’autre de l'île, renforcées par un réseau de canaux perpendiculaires à l’axe principal. D’un côté, l’ancien silo devient l’étendart d’un campus accompagné  de halles créatives, espaces innovants à grande échelle pour étudiants, artisans et ingénieurs. De l’autre côté, la piscine Marx Dormoy est reconvertie en marché et jouxtée de maisons 2030 : une nouvelle façon de développer de l’habitat mixte avec des lieux de travail et des activités.
 

Le site du silo standart et de la presqu’ile boschetti 

Ce site est à la confluence des deux bras de la Deûle entre paysage urbain et industriel. Il est conçu comme la grande manufacture du XXIe siècle pour favoriser le développement d’activités écologiques et durables.
Dans un rapport privilégié au canal, des voies d’eau sont percées. Elles servent aux déplacements, à la distribution des matériaux, à la gestion naturelle des eaux de pluie et au rafraichissement ambiant.
Le long des canaux sont développés trois types d’architecture créative et hybride :
Le campus ‘Standart’  abrite un lieu d’enseignement et de recherche transversal entre l’art, le savoir-faire artisanal et la technologie.
Les halles créatives, construites sur la partie Sud du site, se présentent comme une référence aux sheds industriels. Elles sont les incubateurs de techniques de construction expérimentales développées dans le campus Standart. Leur typologie permet l’installation d’ateliers au rez-de-chaussée, de bureaux aux étages et ponctuellement, d’espaces occupés par des serres. 
La vallée habitée, face à la gare d’eau, est un lieu d’expérimentation d’une façon d’habiter ensemble autour d’un jardin, un lieu de vie et de culture partagé par tous les habitants.
 

le site de la piscine marx dormoy

Des canaux sont creusés pour relier les deux bras de la Deûle, installant un rapport privilégié avec le canal. L’eau pénètre le site et le traverse. Des espaces publics fluides et ouverts sont créés le long des canaux. Une place urbaine flottante reconnecte le site avec la rue de Dunkerque.
L’ancien modèle d’habitat ouvrier datant du début du 20ème siècle et lié à l’usine, est remplacé par des unités de fabrication autonomes habitables et connectées à des plateformes d’échanges. L’habitant a la maîtrise, localement, d’activités écologiques et durables, de l’énergie et de sa diffusion.
Cette architecture créative et hybride est connectée à l’eau directement depuis l’épaisseur du socle bâti. Chaque maison dispose de sa propre serre en toiture, micro ferme urbaine. En rez-de-chaussée de larges  ateliers laboratoires permettent à l’entrepreneur-habitant de créer, de produire et de transformer. La Halle Marx Dormoy permet, à l’échelle locale et métropolitaine du fait de sa connexion à l’eau, de diffuser la production de chaque individu.
 
interviews
  • Présentation du projet
  • Parole à la ville
  • Parole à l'expert
L'avis du jury
Projet remarqué pour son travail sur la mixité des fonctions et de nouvelles typologies d’habitat inscrites dans la ville productive. Le projet prend le risque d’une proposition architecturale très forte et affirmant la dimension métropolitaine du site.
L'équipe
C’est avec l’envie commune de travailler sur l’échelle de la ‘Métropole Européenne de Lille’, que notre équipe s’est constituée de deux jeunes agences lilloises - l’atelier TAG et Guillaume Anrys Architecte - ainsi qu’un architecte supplémentaire.
Nous sommes quatre architectes – Clément Devignes, Dominique Lerche, Guillaume Anrys et Antoine Muller – dont les parcours nous ont permis de travailler à Lille (FR) mais aussi Tournai (BE), Melbourne (AUS) et Rotterdam (NL). Nous souhaitions mettre à profit notre connaissance du territoire lillois et de nos expériences internationales pour répondre à ce concours. Nous développons une approche engagée et responsable. Passionnés par l’univers urbain, notre ambition est de questionner la ville et ses processus de conception.
 
Guillaume Anrys Architecte ; créée en 2014, l’agence évolue sur des projets aux programmes et aux échelles très différentes. Depuis l’échelle domestique, qui constitue une part importante du travail de l’agence, jusqu’aux projets à grande échelle, la volonté est de construire une pratique transversale entre l’architecture, la ville et le paysage. Cette démarche a déjà été récompensée : l’agence est lauréate de projets tels que l’appel à projet sur le ‘Stade Chaban-Delmas’ à Bordeaux, et primée pour un projet sur les ‘Royal Docks’ à Londres. Nous souhaitons apporter une lecture affirmée et délicate des espaces pour favoriser les interactions entre les univers domestiques, urbains et paysagers.
 
TAG Atelier d’Architecture s’applique à créer des bâtiments qui sont élégamment conçus, agréables à utiliser et exécutés avec raffinement technique. Nous sommes basés à Lille depuis 2014. Notre travail témoigne d’un intérêt marqué pour les méthodes de construction émergentes et l’évolution des traditions artisanales. La démarche de conception s’enracine, dans une compréhension du site, un sens du lieu qui cherche à créer une architecture unique et adaptée à son contexte. Au cours de ces quatre années, notre équipe, composée de huit architectes, a nourri une culture d’atelier énergique et de collaboration, de créativité et de critique. Cette approche d’équipe a affiné une méthode de conception rigoureuse structurée par l’atelier.
 
CONTACT
FR | EN