E
U
R
O
P
A
N
F
R
ARCHIVES
Sessions :
E
U
R
O
P
A
N
1
3
SESSION 13
Réalisations
Retour

Saint-Herblain — Quartier de Preux

Étude urbaine

Le projet de ''Permaculture'' : présentation de l'étude par Anne-Lise Gruet, Amélie Allioux, François Hamon, Maud Nÿs et Anne Petit


Le bois Léo Lagrange
 
L’alliance du Petit Bois et de la place Léo Lagrange produit un coeur de quartier novateur et hospitalier à l’échelle du grand quartier. Elle donne vie à un vivier collaboratif d’entrepreneurs, elle incite les visiteurs à s’arrêter et à découvrir le coeur de Preux, elle abrite des logements et des usages intergénérationnels variés. Jardiner ensemble et créer un nouveau paysage, explorer la topographie et inventer de nouveaux jeux, se reposer sur une terrasse et regarder les autres s’affairer ... De nouvelles activités prennent place dans un espace mixte, où le végétal et le minéral se complètent.

Le bois Léo Lagrange devient une porte d’entrée dans le coeur de Preux, accueillant aussi bien les usagers des quartiers limitrophes que les Preusiens. Fort de l’image des ateliers et du petit bois, entrée fertile inspirée par le patrimoine inimitable du quartier, cet espace public de bien commun se nourrit et valorise les programmations qui l’entourent.


Le faisoeau Nord / Sud 
La rue Pablo Neruda, entre le boulevard de La Baule et le boulevard Allende, tous deux soumis à de fortes mutations, ne peut échappper à leurs répercutions. L’augmentation de l’intensité des usages de mobilité de cette rue ne doit pas être subie mais saisie pour donner à Preux l’opportunité d’exister dans le système global des quatiers alentours. L’intervention est pensée comme un équilibrage entre des masses bâties et végétales qui encadrent et structurent l’axe, et des espaces aérés qui l’offrent à l’usage collectif. Des traversées piétonnes viennent compléter le dispositif, elles relient les équipements, les commerces et les activités à l’échelle de Preux, de Saint-Herblain et de Nantes. 

Vitrine du nouveau Preux, de son attachement à son territoire proche et de sa volonté d’échange avec le monde extérieur, l’axe routier Pablo Neruda se mue en séquence urbaine complète, à la programmation variée et résolument tournée vers un mode de vie collaboratif et responsable, et des espaces complémentaires alliant les échelles du micro quartier, du grand quartier et de la métropole, leurs temporalités et leurs acteurs.

La traversée 1 Emploi / détente  « Du Bois - Jo à la Bégrasière »

 Preux «l’infranchissable» se rebiffe et se dote de chemins de traverse invitant les usagers du quartier à le pratiquer plus quotidiennement, pour leurs déplacements journaliers, pour une pause, à l’heure du déjeuner ou entre deux activités, dans un paysage préservé et paisible. Ainsi, il devient aisé d’aller du Bois Jo au Parc de la Bégraisière en passant par Preux, d’abord par le hasard des débouchées puis pour sa prairie habitée, son verger, son ambiance rare. Travailleurs, habitants, touristes ... trouvent tous une bonne raison de profiter de ce nouvel axe pratique et dépaysant, et viennent animer les abords de Preux. Peut-être s’y aventureront-ils plus avant ...

De la zone d’activités économiques, l’aménagement de la traversée en fait une prairie infiltrée au coeur des grands espaces réagencés pour trouver, tout en garantissant la continuité de l’activité, des qualités humaines et paysagères fortes.

De proche en proche, les infrastructures métropolitaines de mobilités, qui jusque là séparaient Preux du reste du territoire, se connectent, du tramway aux Chronobus, du Nord au Sud, et de l’Ouest à l’Est. Les barrières, petit à petit et en des points précis d’articulation, laissent place à des continuités écologiques de plus en plus affirmées et diversifiées par une gestion responsable génératrice de nouveaux milieux.

Le temps passe, les usages restent, l’oasis urbain se développe et rayonne, s’infiltre et rejoint d’autres traversées, d’autres porosités, dans un maillage de plus en plus fin qui donne de multiples accès à Preux, l’ouvre sur la métropole tout en protégeant et magnifiant ses qualités intrinsèques de cité jardin.
 

 



 
CONTACT
FR | EN